Blog

Laissez moi partir…

Voila comment j’ai vécu, en plein confinement, un beau moment de partage ...

  • Mais commençons par le début :

J’ai toujours voué un amour particulier pour le Brésil. Dans ma jeunesse, le seul moyen de me faire voyager restait les correspondances courriers…. Je me souviens d’une certaine « Débora » de Rio, mais aussi de « Sœur Claudia » qui s’occupait de lépreux à Porto Velho…Deux Brésil bien différent..

Je passais aussi de longs moments derriere ma radio à écouter les ondes courtes… Et quelle magie lorsque j’arrivais à capter ces voix et musiques venues de si loin..Et le plaisir de recevoir dans ma boite aux lettres un courrier avec quelques cartes postales ou autocollants d’un pays qui me fascinait..

Tellement fasciné que j’avais même commencé à apprendre le Brésilien! 🙂

  • Mais revenons en 2020, en ces mois difficiles de confinement que nous vivons tous, et où il faut arriver à se faire voyager tout en restant sur son balcon…

La colline est là, à deux pas et me manque cruellement. Assis dans mon transat, j’ai la chance d’avoir une belle vue avec notamment le château « Teissiere » de Poisat dont j’avais retracé une partie de l’histoire.

Et c’est ce château qui m’a fait retourner au Brésil.

Une fois de plus, rien n’est lié au hasard…. Vous allez comprendre :

Il y a quelques mois sur Instagram le #Poisat, m’avait dirigé vers une photo et un compte : Celui de César.

Pensant au départ communiquer avec une personne habitant le Château, je découvrais César, Brésilien, vivant prés de São Paulo….Professeur de Français.

« C’est le château de ma tante….J’habite au Brésil! »

Quelques échanges et partages de photos de nos coins respectifs ont suffit à créer un lien.

C’est ce château qui nous lis aujourd’hui .

Alors avec ce soleil qui me narguait ce dimanche après midi, et l’impossibilité de sortir et m’évader à ma manière ; Je me suis posé au soleil, avec entre les oreilles la chaine Youtube branchée sur quelques airs brésiliens que j’affectionne, histoire de me faire voyager aussi loin que l’imaginaire peut me le permettre, et d’arriver à toucher virtuellement les frontières et les côtes de ce pays si lointain.

Jusqu’à ce que le hasard me fasse découvrir cette chanson « Perciso Me Encontrar » de « Cartola » que je ne connaissais pas :

Je suis alors parti en boucle sur ce titre…J’étais à la fois touché par la musique, mais je sentais que les paroles exprimaient quelque chose d’important, de triste et joyeux à la fois.

Une traduction de « mon ami Google », comme on dit, me donnais quelques pistes, mais rien ne vaut une traduction humaine.

Alors grâce à la magie d’internet, j’ai parlé à César de cette chanson…

…et je lui ai demandé si il pouvait m’aider à comprendre ce que Cartola voulait exprimer.

Et quelques minutes plus tard je recevais cette photo :

Une lettre manuscrite avec les paroles en Français.

Quel magnifique cadeau!!!

Il aurait pu tout simplement me la transcrire de façon plus anonyme comme un simple message.

ça m’a rappelé cette époque de correspondances par courriers interposés et aussi le cahier de la croix de Quinzonnas.

J’étais touché par le geste, et aussi par ces paroles qui me correspondent tant en ce moment, moi qui suis habituellement si souvent dehors à profiter de la nature..

Laissez moi partir, j’ai besoin de marcher……je veux voir le soleil se lever...

.…Je veux voir les eaux des fleuves couler….

Je vais làbas pour chercher à sourir pour pas pleurer….

J’espère que chacun pourra bientôt retrouver « le chemin » qui lui fait aimer la vie.

Ce qui nous arrive en ce moment montre que l’homme reste un être bien vulnérable. Mais les relations qu’il établit avec les autres le rend plus fort!

Voila ce que j’avais envie de vous raconter aujourd’hui. Un besoin de dire ce que je ressens actuellement. Un mélange de tristesse et de joie bien compliqué à exprimer.

En attendant de pouvoir de nouveau partir pour enfin me retrouver.

A César…

Et à vous tous qui êtes actuellement bien trop loin….. Sachez que je vous attends avec impatience pour partager à nouveau de beaux moments ensemble.

14 comments were added, add yours.

Répondre à Vinvin20 Annuler la réponse

10 + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. LainLain

    Excellent mon Vinvin,
    Ton récit ma régalé et j’ai été envahi de pleins d’émotions. Cette terrible période semble resserrer les liens entre les personnes et j’espère du fond du coeur que nous tous, allons sortir plus grand, mais surtout entre très bonne santé de cette crise!
    Merci à toi pour ce très beau partage.

    • Vinvin20

      @LainLain Merci d’avoir pris le temps de lire et d’avoir commenté ce billet. J’espère qu’on pourra tous retrouver très vite le plaisir de nos sorties « partages ».

  2. Francois Drouin

    Quel texte magnifique ! C’est touchant.

    • Vinvin20

      @francois Merci !

  3. César Saraiva

    …et je fais partie de cette belle história!

    • Vinvin20

      @cesar Oui! Tu es même le maillon central de cette histoire

  4. Luc

    Superbe texte rempli d’émotions. Je t’en remercie

    • Vinvin20

      @Luc Avec toi j’avais aussi partagé de belles émotions à distance il y a quelques années.. Je n’ai pas oublié.. Merci d’avoir pris le temps de lire ses quelques lignes mon cousin.

  5. Pacintosh

    Hello VinVin

    Magnifique billet rempli d’émotions.
    Merci de nous avoir fait partager une partie intime de ta vie avec notamment ton amour pour le Brésil
    Je ne pensais pas que le confinement te pesait autant. J’avais remarqué que tu étais moins actif sur Strava (et moi sur insta ) mais je mettais ça sur ta blessure au genoux.
    Je ne te cache pas que le faite de ne pas savoir comment cela va se terminer ni dans quelles conditions nous allons pouvoir reprendre nos activité rend cette épreuve si incroyable, terriblement anxiogène. Et les médias n’arrangent pas les choses.

    Bon courage VinVin prends bien soin de toi et de tes proches.

    • Pacintosh

      Oups, je me suis trompé dans mon mail

      • Vinvin20

        Je t’ai répondu sur ton premier commentaire du coup.

    • Vinvin20

      Merci @Pacintosh pour ce commentaire et pour avoir pris le temps de lire ce billet. Le moral n’est si bas mais le temps commence à être long. Et oui, ma douleur y est aussi pour quelque chose. Même pas la possibilité d’aller courir sur le plat…et pas possible aujourd’hui de faire une IRM pour en savoir plus… Alors en attendant.. Wet and see. À bientôt j’espère

  6. Marinette Royer

    Touchant, surprenant, magique … on ne se croise jamais par hasard … il est dur en ce moment de ne croiser personne .. quelle frustration .. Merci Vincent ça fait du bien de lire de belles choses .. courage ..

    • Vinvin20

      @Marinette Merci d’être passé ici et d’avoir pris le temps de me lire et de laisser un petit mot. À très bientôt j’espère

%d blogueurs aiment cette page :