Ma colline : une prison de liberté

Plus ça va et plus je me rends compte combien je suis attaché à ma colline.  Je l’ai tout les jours en point de mire en rentrant du travail.

Photo5186

Et ce soir, j’ai encore craqué! Quel plaisir j’ai éprouvé sur seulement  8 km et 400D+

Photo5204

En ce moment tout explose! Et cette lumière de fin de journée était exceptionnelle.

Photo5206

On se serait cru en plein mois de Juin avec 24°c et des sommets encore enneigés donnant de magnifiques contrastes.

Photo5228

Je me suis sentie LIBRE, et je ne voudrais perdre ce décor pour rien au monde!

Même pas pour un ile déserte! Qu’est ce que j’y ferais d’ailleurs (a part tourner en rond)? En plus je suis mauvais nageur 😉

Ici l’horizon est une magnifique ondulation de courbes différentes, que l’on redécouvre à chaque heure de la journée et à chaque saison.

Photo5220

En ce moment les lilas sont en fleurs ajoutant une 4éme dimension, olfactive, au plaisir d’être en pleine nature.

Photo5233

je sais toute la chance que j’ai d’être dans un tel environnement et pense très souvent à mes amis citadins qui cherchent quelques trails dépaysants.

je ne ressent pas se besoin. En quelques kilomètres j’obtiens ce que je suis venu chercher : Le bien être, la solitude, la sensation de liberté. je ne veux rien de plus.

 

Photo5229

Je sais maintenant que je viendrai toujours ici me ressourcer. Même si un jour  la course à pied ne me sera plus possible,

alors ça sera peut etre en rampant si il le faut!

Mais je montrais sur ma colline!!

J’en suis devenu son heureux prisonnier 🙂

 

 

 

 

14 réflexions au sujet de « Ma colline : une prison de liberté »

  1. C’est vraiment magnifique ! Je comprends ton sentiment (que j’ai la chance de pouvoir éprouver moi aussi par rapport à ma région 🙂 ). On est vraiment gâté, et c’est bien de réaliser la chance qu’on a ! Tu te ressources doublement en courant : par le sport et par la zénitude que ce cadre t’apporte 😀

    1. @Yoan
      Il va falloir qu’on se fasse une invitation réciproque ! 🙂 Je veux bien venir de ton coté aussi, pour que tu me fasse aussi découvrir tes coins. Ici tu viens qu’en tu veux, je serai heureux d’etre ton guide…Mais ça sera en mode vinvin20 😉

  2. Comme je te comprends !
    J’ai aussi la même « relation » avec mes terrains d’entraînement préférés. On s’y attache presque comme une personne. C’est grave tu penses ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.